• Vive la reine Elisabeth.

    A la mort de son père, le roi Georges VI, duc d'York, Elisabeth II accède au trône d'Angleterre à l'âge de 26 ans, le 06 Février 1952. Née Elisabeth Alexandra Mary Windsor, elle devient reine du Royaume-Uni mais aussi de 16 Etats indépendants issus notamment du Commonwealth soit 130 millions d'habitants. On sait qu'elle est la souveraine du Canada, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande entre autres, mais on sait moins qu'elle est le Commandant en chef des armées de chacun de ces 16 Etats.

    Cinquième femme à occuper de plein droit le trône britannique, ayant déjà fait, en 2002, son jubilé d'or après 50 ans de règne, elle approche le record de longévité de Victoria ( dont elle est une descendante ) qui servit 64 ans la couronne.

    En 1947, à 21 ans donc majeure, Elisabeth prononce en Afrique du Sud son premier discours d'allégeance à l'Empire : « ...les progrès de la science me permettent de ....prononcer mon serment solennel en m'adressant à l'ensemble de l'Empire. ....Je déclare devant vous tous que je consacrerai toute ma vie, soit-elle longue ou courte, à votre service et au service de la grande famille impériale dont nous faisons tous partie.... ». A son retour, elle épouse le lieutenant Philip Mountbatten, ex prince de Grèce et de Danemark, aujourd'hui Son Altesse Royale le prince Philip, duc d'Edimbourg dont elle aura 4 enfants ( le prince Charles en 1948, la princesse Anne en 1950, le prince Andrew en 1960 et le prince Edward en 1964 ) et 7 petits-enfants.

    Célèbre par sa collection de chapeaux, elle revendique son rôle public en assistant à de nombreux événements culturels mais s'est toujours refusée à donner des interviews dans la presse. Autour d'elle, le protocole est très strict : pas question de lui adresser la parole ou de lui tendre la main, une révérence est de mise si on appartient au Commonwealth, il est «  shocking » de la toucher et on ne lui parle qu'en anglais, voire en français ( langue qu'elle maîtrise parfaitement ) en l'appelant « Madame ».

    En tant que souveraine du Royaume-Uni, Elisabeth II a son effigie sur les billets de banque et les timbres-poste britanniques ; en tant que reine du Canada, elle figure aussi sur les pièces de monnaie et le billet de 20 dollars canadiens. Depuis 1952, elle aura vu passer 11 premiers ministres à Londres parmi lesquels : Churchill, Macmillan, Margaret Thatcher et Tony Blair.

    Réputée pour sa liberté de ton et toujours en phase avec son temps, la reine met aujourd'hui ses discours ( comme les voeux de Noël 2007 ) sur Internet via Youtube. Qui a dit que la Royauté britannique n'était pas moderne ?


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :