• Madame, Le Chevalier d’Eon.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Le 05 Octobre 1728, un enfant naît au foyer de Françoise de Charanton et de son époux, Louis d'Eon (ou Déon) de Beaumont. Apparemment, c'est un garçon mais on lui donne 4 prénoms masculins et 3 prénoms féminins. L'enfant est, en effet, baptisé Charles, Geneviève, Louise, Auguste, César, Andrée, Timothée. Le mystère du « Chevalier d'Eon » est né.

    Le jeune Charles-Geneviève quitte rapidement Tonnerre pour Paris où il sera diplômé de droit en 1749 puis avocat au Parlement. Dans le même temps, il apprend l'escrime et devient bon cavalier. Remarqué par Louis XV, après ses écrits « Considérations historiques et politiques », il est nommé Censeur royal pour l'histoire et les belles lettres. Le roi l'embrigade aussi dans ses services de diplomatie parallèle (le « Secret du Roi ») et, au vu de ses talents, lui confie une première mission délicate : approcher la Tsarine Elisabeth 1ère pour obtenir une alliance avec la Russie. Pour gagner sa confiance, le chevalier se travestit et devient Mademoiselle Lya de Beaumont. C'est ainsi qu'il deviendra « la lectrice » de la Tsarine.

    Les succès diplomatiques qu'il obtient, pendant deux ans dans toute l'Europe, lui valent un brevet de Capitaine de Dragons qu'il mettra en pratique au combat jusqu'à recevoir la Croix du Saint-Esprit. On oublie alors que les cours d'Europe l'ont vu autant habillé en homme qu'en femme. Seul un homme peut si bien se battre.

    Envoyé à Londres, pour le compte de Louis XV, ne freinant pas son goût pour le travestissement, il devient l'objet de quolibets et de paris sur son sexe ou son genre (gender in english). Le roi de France lui demande alors, en 1774, de mettre un terme à ces rumeurs et de dire, lui-même, ce qu'il est. Eon de Beaumont se proclame de sexe « féminin » et le roi lui enjoint, moyennant une rente, de conserver les habits qui seyent à sa condition de femme. Mademoiselle d'Eon s'exécute et on ne la verra plus qu'en femme pendant de nombreuses années. Cependant, cette condition l'éloigne de l'armée, des affaires politiques et de la diplomatie. Morte d'ennui, elle supplie Louis XV de lui autoriser à nouveau les habits d'homme, en vain. Après la mort du roi, elle tente encore sa chance auprès du nouveau roi Louis XVI, sous son uniforme de Capitaine des Dragons mais le roi suit les consignes de son prédécesseur. Pas question.

    De dépit, Mlle d'Eon de Beaumont repart pour Londres en 1785 où, résignée, elle mènera une vie de lady anglaise, auprès de Mrs Cole qui l'a recueillie. Le 21 Mai 1810, Charles-Geneviève, ex-chevalier d'Eon, meurt, oubliée de tous, dans la misère car sa rente lui avait été retirée, à son retour à Londres. Lors de la toilette funéraire, le médecin et les quelques personnes présentes s'aperçoivent que la vieille dame était, en fait, ...un homme ! On appelle d'autres médecins qui confirment. C'est qu'elle « en avait » la bougresse ! Mais la légende poursuivra sa route au travers des siècles et des continents.

    Aujourd'hui, on ne ferait pas tant de bruit autour d'un travesti, qui ne devait pas être ni hermaphrodite ni transsexuel d'ailleurs. On sourirait gentiment en l'appelant Drag Queen ou d'un autre nom coloré. Mylène Farmer le filmerait dans son clip « Sans contrefaçon » et on l'inviterait à la prochaine Gay Pride.

    Le Chevalier d'Eon, 49 ans habillé en homme et 33 ans en femme, est enterré dans le Middlesex. Si, si, le « Middlesex » ....tout un symbole !

    <o:p> </o:p>

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Catherine
    Mercredi 21 Mai 2008 à 10:16
    Clin d'oeil...
    Sympa la p'tite allusion à Mylèèèèèène !!!! ;o)) Bisous, à bientôt papi Yves !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :