• Leonardo da Vinci.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    C'est à l'âge de 67 ans que meurt, le 02 Mai 1519, le plus grand génie de la Renaissance, qui s'était intéressé à toutes les facettes de l'art et de la science, ainsi qu'en témoignent ses écrits et ses carnets de dessins. A Florence, dans l'atelier de Verrochio, Léonard de Vinci découvre, à 16 ans, aux côtés de Boticelli, les arts qui feront sa réputation, sculpture, peinture, décoration, gravure.

    Leonardo di ser Piero da Vinci est né en 1452 dans un petit village italien qui porte son nom. Passionné de géométrie et par la perspective, il lit beaucoup et accumule d'innombrables connaissances sur toutes les sciences de l'époque. A Milan, il s'essaye aussi à la botanique, l'anatomie, l'optique ou la construction d'automates. Bref, c'est un touche-à-tout mais qui excelle surtout dans la peinture et le dessin. A force de justesse et de précision dans l'imitation, il veut égaler la nature et transmettre sa propre émotion à l'observer. Le portrait de Mona Lisa, la fameuse « Joconde » à l'indéfinissable sourire, reste sa consécration.

     « La Vierge aux rochers » ou « La Cène », chef-d'œuvre de la perspective qu'il peignit dans le réfectoire d'un couvent, le feront connaître des plus grands mécènes. Comme tous les peintres de la Renaissance, il se déplace de ville en ville, au gré des protecteurs et de leurs commandes. Milan en 1506 avec le Duc Sforza et son cheval cabré, Rome avec Julien de Médicis, Florence et Venise puis Amboise en 1516 avec François 1er.

    L'ingénieur, qu'il fut aussi, inventa des embryons de bicyclette, d'hélicoptère, de char de combat, de scaphandre ou de sous-marin mais très peu de ses projets furent réalisés de son vivant. Ses croquis ont quand même fait progresser l'anatomie, le génie civil ou l'hydrodynamique. Sa recherche de la perfection en toutes choses se manifeste notamment dans « l'Homme de Vitruve », idéalement placé au centre d'un cercle.

    La diversité de ses occupations l'a malheureusement empêché d'écrire les ouvrages scientifiques et philosophiques qu'il avait en tête. La pensée scientifique y aurait gagné. Des idées que l'on rapporte d'ordinaire à Galilée ou à Bacon se trouvent déjà exprimées par Léonard. Son style de peinture sera repris, voire dépassé ensuite par Michel-Ange et Raphaël.

    Ce gaucher empirique, curieux de tout, qui écrivait « en miroir » avait fait des croquis détaillés de toutes ses observations de la marche du monde, depuis les études de gestes jusqu'aux machines volantes. Léonard de Vinci meurt à Amboise, le 02 Mai 1519, sans descendance ( certains le prétendaient homosexuel ) et en léguant l'ensemble de son œuvre considérable à son disciple préféré, Francesco Melzi qui, malheureusement, ne la publiera pas. Les deux tiers de ses 50.000 carnets et manuscrits seront alors dispersés puis perdus.

    Songez que son pont sur le Bosphore fut jugé impossible à réaliser par le Sultan en 1502 et que le gouvernement turc le réalisa en 2006 seulement, selon les plans de Léonard. 500 ans après, quelle consécration ! Mieux encore que le « Da Vinci code ».

    <o:p> </o:p>

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :