• La Norvège se sépare de la Suède.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Les pays scandinaves sont étonnants, presque fascinants. L'union du Danemark et de la Norvège, obtenue par alliance, dès 1380, formera « l'Union de Kalmar », en 1397, par ajout de la Suède (qui possédait l'actuelle Finlande). Le Danemark (le plus peuplé à l'époque) sera dominant jusqu'à l'explosion de cette union en 1523. Après les batailles napoléoniennes, en 1814, le royaume Dano-norvégien doit céder la Norvège à la Suède qui s'était émancipée. La Norvège renâcle, adopte une constitution et déclare son indépendance au sein d'un royaume dont le souverain est le danois Christian-Fréderic. Un compromis est alors trouvé sous la forme d'une « Union personnelle » qui reconnaît les deux royaumes mais avec un seul monarque commun. ( Si vous êtes perdus, c'est normal, c'est compliqué ). On a donc, en 1814, une Union Suède-Norvège qui rassemble deux royaumes distincts sous le statut d'une Union personnelle, où la Suède est leader. Ouf !

    A la fin du XIXème siècle, une conscience nationale émerge, en Norvège. On se sent prêt à redevenir souverain. Le 07 Juin 1905, le « Storting », Parlement, décide unilatéralement de ne plus reconnaître le roi Oscar II de Suède et le gouvernement démissionne, ce qui revient à dissoudre l'Union sous une seule couronne. Un référendum, demandé par la Suède, entérine cette décision. Un second établit une monarchie distincte, plutôt qu'une république. C'est le Prince Karl de Danemark qui accepte d'être roi, sous le nom de Haakon VII. Christian Michelsen sera Président du gouvernement.

    La Norvège, membre fondateur de l'ONU en 1945, de l'OTAN en 1949, intégrée à l'Espace Schengen, a refusé au cours de deux référendums, en 1972 et 1994, de rejoindre l'Union Européenne et elle continue d'utiliser sa propre monnaie. Elle est restée une monarchie constitutionnelle, à gouvernement parlementaire, nommé par le Roi. Sans faire partie de l'OPEP, la Norvège est le troisième exportateur de pétrole au monde, ce qui lui assure des revenus confortables.

    La Suède, monarchie parlementaire, est entrée dans l'Union Européenne le 1er Mars 1994 mais n'a pas, non plus, adopté l'Euro comme monnaie. L'exploitation du bois, du fer, de la pêche, de l'hydroélectricité et les industries mécaniques (Volvo, Saab, Electrolux) lui assurent une économie saine.

    La Finlande, enfin, abandonnée à la Russie en 1809, profitera des évènements révolutionnaires russes de 1917 pour obtenir son indépendance, à l'instar de ses voisins baltes. Contrairement aux pays voisins à son Ouest, la Finlande est une démocratie parlementaire, avec un Président de la République, un gouvernement et un Parlement. Ayant adhéré à l'Union Européenne en 1995, elle adopte l'Euro comme monnaie.

    Il est regrettable, quand même, que dans cette importante zone d'influence scandinave, parmi ces trois pays nordiques, il n'y ait qu'un membre OTAN et deux membres Union Européenne seulement.

    <o:p> </o:p>

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gilles
    Samedi 7 Juin 2008 à 03:49
    Union personnelle
    Mais non, l'Union personnelle est tres simple! C'est ce qu'a connu la Republique de Pologne-Lituanie, avec un Roi a sa tete (!) pendant presque toute son histoire! Et qui a conduit a sa perte!.... Dans le premier paragraphe, n'as-tu pas voulu ecrire "apres les victoires sur Napoleon, en 1814" en non pas (helas) "apres les victoires napoleoniennes"? Car je crois que le Danemark etait l'allie, plus ou plus consentant, de l'Empereur, alors que la Suede de Bernadotte etait - sur - son ennemie!
    2
    Samedi 7 Juin 2008 à 10:44
    Batailles
    Tu as raison, Gilles, ça peut prêter à confusion. J'ai donc remplacé victoires par batailles. Merci pour ta fidélité.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :