• La France du bout du monde.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Sur la mappemonde, la France est toute petite au bout de la presqu'île européenne. Pourtant, si on inclut ses possessions dites « d'outre-mer », la France est présente sur tous les continents et océans du monde, même après avoir rendu leur liberté à ses anciennes colonies. Les territoires et départements d'outre-mer sont tous des îles à l'exception de la Guyane et de la Terre Adélie et représentent 1,5 millions d'habitants sur 120.000 km2.

    C'est par la loi du 19 Mars 1946 que les départements d'outre-mer ( DOM ) ont été créés, avec préfet et représentation nationale. Ceux-ci comprennent la Guyane ( française depuis 1605 ) le plus vaste, la Guadeloupe et la Martinique ( depuis 1635 ) volcaniques ainsi que la Réunion (1642) le plus peuplé. Ces terres lointaines, qui font maintenant partie de l'Union Européenne en tant que Régions ultra-périphériques, étaient les plus anciennes colonies de l'Empire français. Mayotte (1841) la musulmane des Comores tout comme St Pierre et Miquelon près du Canada ( découvert par Jacques Cartier en 1534 ) sont des collectivités territoriales à statut particulier.

    Les DOM se distinguent ainsi des Territoires d'outre-mer ( TOM ) dont le statut est aussi différent, avec une autonomie plus grande, l'Etat français n'y exerçant que des fonctions régaliennes. Ce sont la Polynésie française (1885) et ses 118 îles qui administre aussi l'atoll de Clipperton, ce sont Wallis et Futuna (1886) qui ont la particularité de conserver 3 rois coutumiers et les Territoires des terres australes et antarctiques françaises ( TAAF ) non habitées qui comprennent les îles Saint-Paul et Amsterdam, les archipels Crozet et Kerguelen ( voir mon billet du 12 Février) ainsi que la Terre Adélie.

    La Nouvelle Calédonie (1874) a perdu son statut de TOM en 1998 et se trouve classée en collectivité sui generis ( institutions spécifiques notamment coutumières ) avec 3 provinces et 3 assemblées. Elle parviendra, selon les accords, à sa pleine souveraineté Kanak vers 2015.

    On citera aussi les « Iles Eparses » de l'océan Indien, nommées Glorieuses, Tromelin, Europe, Juan de Nova et Bassas da India.

    Mentionnons enfin deux figures qui ont marqué l'histoire de ces territoires éloignés, Toussaint-Louverture et sa lutte contre l'esclavage puis Aimé Césaire, député et écrivain.

    Stratégiquement, ces îlots ou terres du bout du monde ont une importance capitale pour la France qui peut ainsi, outre les escales maritimes, utiliser un site de lancements, Kourou, idéalement placé sur l'équateur, réaliser des essais nucléaires sous-marins ou se prévaloir d'immenses « zones économiques exclusives » s'étendant jusqu'à 200 milles marins des côtes ( 370 km ).

    Au nom évocateur de certaines destinations, Tahiti, Papeete, Bora-Bora, Marquises, Gambiers, on se prend à rêver d'une mutation ..... à l'autre bout de la France.

    <o:p> </o:p>

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Karl
    Mercredi 19 Mars 2008 à 05:13
    Particularité francaise et britannique
    Avec le Royaume Uni, la France a cette particularité d'être une puissance moyenne mais d'avoir les outils et territoires lui permettant de pouvoir se projeter et intervenir dans le monde entier. Même la Russie et la Chine n'ont pas cette capacité.
    2
    Mercredi 19 Mars 2008 à 08:31
    Projection
    C'est vrai Karl que nous pouvons nous projeter partout mais cela coûte cher et les français ne sont plus disposés à financer le développement de régions lointaines. On le voit avec la réduction des missions militaires en Afrique. C'est le commencement d'un repli sur soi qui va continuer, j'en prends le pari.
    3
    Vendredi 21 Mars 2008 à 21:32
    Confettis
    On appelle ces territoires les "confettis de l'empire" selon le titre d'un livre de Jean Claude Guillebaud qui racontait en 1976 les dérives et magouilles politico-financières qui s'y passaient. http://www.amazon.fr/confettis-lEmpire-Jean-Claude-Guillebaud/dp/2020043874 Une mise à jour s'imposerait. Zgur
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :