• Coluche et les Restos du coeur.

    Le 26 Janvier 1986, Coluche, l'humoriste à la salopette, anime une émission sur TF1 qui va rapporter 26 millions de francs au profit de l'association des « Restos de Cœur » qu'il a créée quatre mois auparavant. C'est l'histoire d'un mec provocateur mais humain. Comédien complètement débridé et iconoclaste, grand pourfendeur d'uniformes ayant dépeint avec acuité la bêtise humaine mais aussi sa fragilité, Michel Colucci avait aussi un grand cœur et l'inaction des autorités envers la pauvreté l'insupportait.
    Entre deux blagues graveleuses qui ont fait rire la France entière, il lance l'idée suivante, le 26 Septembre 1985 sur les antennes d'Europe 1 : «  J'ai une petite idée comme ça. Si des fois y a des marques qui sont intéressées par sponsoriser une cantine gratuite qu'on pourrait commencer par faire à Paris et puis qu'on étalerait dans les grandes villes de France, nous on est prêts à aider une entreprise comme ça qui ferait un resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer 2000 à 3000 couverts par jour ». Les restaurants du cœur étaient nés et plus de 5000 bénévoles distribuèrent cet hiver-là 8,5 millions de repas. Pour promouvoir ce projet, Coluche rassemble une bande d'amis et chanteurs qu'il appellera les Enfoirés. Dès le départ, l'initiative est soutenue par une chanson composée par Jean-Jacques Goldman qui sera reprise tous les ans avec des artistes différents chaque année :
    «  Moi, je file un rancard à ceux qui n'ont plus rien, sans idéologie, discours ou baratin. On vous promettra pas les toujours du grand soir mais juste pour l'hiver à manger et à boire... »
    Et depuis, chaque année, le concert des Enfoirés rassemble et encourage les bénévoles des Restos et en faisant don du bénéfice des concerts. La deuxième campagne commence sans Coluche, disparu en Juin 1986 dans un accident de moto près de Grasse contre un « putain de camion » comme dira Renaud, et la CEE ouvre ses stocks et surplus alimentaires, comme il l'avait réclamé au Parlement Européen. Cette année-là, 6000 bénévoles distribuent 11,5 millions de repas.
    10 ans plus tard, en 2006, ils sont 48.000 bénévoles qui ont accueilli 670.000 personnes et servi 75 millions de repas dans 1900 centres.
    Si c'est un succès pour cette opération, on pourrait aussi dire que c'est l'échec de la prise en compte des plus démunis, au niveau national et institutionnel, malgré l'apparition du Revenu Minimum d'Insertion. Ce qui devait pallier provisoirement une défaillance momentanée du fonctionnement de la société s'est érigé comme un besoin incontournable, remplaçant l'action politique. Pourtant, la loi Coluche, votée en 1988, innove en permettant aux petits donateurs ( les plus nombreux ) de bénéficier d'avantages fiscaux.
    La grande idée généreuse de Coluche est, malheureusement, toujours d'actualité. « On compte sur vous » dit aujourd'hui le slogan.
    Allez, Ciao Pantin !

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    123456789
    Jeudi 21 Février 2008 à 19:03
    /
    merci grace a toi j ai su rendre mon travail sur ce grand homme
    2
    Lundi 29 Mars 2010 à 16:39
    Coluche un grand monsieur !
    Notre regretté Coluche a eu la généreuse idée de créer " les restos du coeur",dans l'unique but de suppléer ,aux défaillances gouvernementales, lesquelles ignoraient totalement, la détresse de nombreuses familles face à la sous alimentation!Cette initiative ,devait permettre aux familles les plus démunies de se nourrir correctement! Cet engagement ,à l'époque et d'après Coluche, ne devait être que provisoire, le temps que des mesures gouvernementales soient mises en place! Malheureusement ,Les restos du coeur, sont maintenant, devenus une institution!Je souhaite , en souvenir de Coluche,que cette association n'ait pas un but lucratif et qu'elle ne profite pas à des profiteurs!!!!! ZIZOU
    3
    Lundi 29 Mars 2010 à 21:06
    Récupération
    Effectivement, Suzanne, la crainte de voir cette entreprise humanitaire récupérée pour en tirer des profits ( qui n'iraient pas aux plus démunis ) est grande. Il est bien triste de voir que le nombre de repas servis augmente tous les ans. C'est une image désolante de la société française.
    4
    Jeudi 10 Mars 2011 à 14:13
    Emission France 5 sur COLUCHE
    Bonjour, Je me permets de vous écrire car je prépare l'émission de Marie Drucker, "C'est Notre Histoire", diffusée sur France 5. http://documentaires.france5.fr/documentaires/cest-notre-histoire/coluche Nous consacrons le prochain numéro à Coluche, l'humoriste, mais aussi le fondateur des Restos du coeur. "C'est Notre Histoire" est une émission participative et contributive. Le but n'est pas de raconter l'Histoire avec des spécialistes qui l'analysent a posteriori, mais de la faire raconter par ceux qui l'ont vécue. Ce sont les souvenirs des témoins de l'époque qui nous intéressent. Il s'agit avant tout d'une émission sur la mémoire. Nous recherchons ainsi à récolter un maximum de témoignages: quels souvenirs gardez-vous de Coluche? - Vous êtes ou avez été bénéficiaire ou bénévole des Restos du Coeur ? - Vous avez participé à l'aventure des Restos depuis le début? - Vous avez connu la création des Restos? Racontez-nous.... -Quels souvenirs gardez-vous de Coluche l'humoriste et de ses sketchs? -Appréciez-vous le candidat à la présidentielle, auriez-vous voté pour lui? Le principe de l'émission est simple: les gens filment leur témoignage (avec le caméscope familial, une webcam, un appareil photo...) et nous envoient leurs vidéos. Nous les publions en intégralité sur le site internet de France 5. Puis nous en sélectionnerons une partie pour les diffuser dans l'émission. Pourriez-vous vous-même témoigner? Connaissez-vous des gens de votre entourage qui pourraient éventuellement témoigner? Nous cherchons aussi à retrouver des documents d'époque (affiches, photos, vidéos...) afin de faire revivre ce moment d'histoire. N'hésitez pas à CONTACTER LA REDACTION C'EST NOTRE HISTOIRE FRANCE 5 01 40 45 47 95 redaction-cestnotrehistoire@capatv.com
    5
    Jeudi 10 Mars 2011 à 14:21
    France 5
    Merci Alice pour cette proposition mais je n'ai pas connu Coluche personnellement et ne peux donc pas vous aider. Désolé.
    6
    Samedi 10 Mars 2012 à 13:52
    coluche
    je ne donnerai jamais a cette asso car j en connait qui n on non pas besoin et qui en profite il faut voir leur train de vie nous qui serons la cienture et qui n avons droit a rien
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :