• Le 8 janvier 1324, Marco Polo, voyageur cultivé et commerçant issu de la noblesse vénitienne, s'éteint à Venise à l'âge de 70 ans après une vie d'aventures. Adolescent, il avait entendu son père et son oncle parler de l'Empereur Mongol, petit-fils de Gengis Khan. Il entreprend alors, avec eux, un voyage long de 24 ans, sur la route de la soie contrôlée par les Musulmans, à travers le Moyen-Orient, l'Afghanistan, le désert de Gobi, l'Inde et la Chine. C'est là qu'il devient enquêteur-messager du palais impérial suzerain de la Chine, de la Perse et de la Russie. Rentré à Venise avec une fortune en pierres précieuses, Marco Polo fait armer une galère afin de participer au combat que Venise mène alors contre Gênes. Lors d'une bataille navale en 1298 au large d'Alexandrie, il est fait prisonnier. Finalement, il dictera les mémoires de son périple à son compagnon de cellule à Gênes, dans un livre intitulé : ‘Le livre des merveilles du monde', qui constituera la première documentation précise sur les peuples et les pays d'Extrême-Orient au Moyen Age. Il a sûrement influencé Christophe Colomb qui cherchera, lui, une route vers l'Ouest.

    Les moindres recoins du monde sont connus aujourd'hui, les caméras sont partout, dommage ! Que ce devait être excitant d'être un pionnier vers l'Orient au Moyen-âge ou vers le Far West à l'époque de la conquête de l'Amérique.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique